Comment flamber un plat sans faire flamber son chez-soi ?

Gambas au whisky, bananes flambées, crêpes au Grand Marnier... autant de recettes plus appétissantes les unes que les autres, surtout en hiver, mais qui contiennent toutes une étape périlleuse : le flambage. Alors comment réussir ces plats flambés en toute sécurité, et quelles sont les précautions à prendre pour éviter de mettre le feu chez soi ? Tour d'horizon des mesures de sécurité essentielles pour éviter les départs d’incendie en cuisine. Parce que les incendies domestiques peuvent être évités en faisant les bons gestes pour maîtriser ces flammes destinées à rester sagement dans vos casseroles.

Les précautions à prendre pour flamber un plat en toute sécurité

1 - Eteindre la hotte. Si votre cuisine est équipée d'une hotte, veillez à l'éteindre pendant le flambage. En effet, celle-ci pourrait provoquer un appel d'air et déclencher un incendie.

2 - Débarrasser votre plan de travail de tous les éléments inflammables qui constituent des sources potentielles d'incendie. Le papier essuie-tout ou un carnet de recettes, les vêtements amples, les cheveux détachés surtout s’ils sont longs : lors de l'opération de flambage, veillez à éloigner tout ce qui peux prendre feu rapidement. Cela limitera les risques de propagation de la flamme hors de votre poêle ou casserole.

3 – Préparer de quoi éteindre rapidement la flamme en cas d'incident. Si vous pensez avoir perdu le contrôle de la flamme, vous pouvez couvrir le récipient avec un couvercle assez grand. Evitez de jeter de l'eau sur le plat (dangereux en cas de contact avec de l’huile bouillante) et sachez qu'éteindre le feu sous la casserole peut suffire car les graisses et l'alcool finiront vite de brûler.

4 - Rester calme. Flamber un plat peut être impressionnant la première fois, mais si vous le faites en sécurité, l'opération devrait bien se dérouler. L'important est de rester bien clame face à la flamme de flambage, car un geste de panique pourrait être la source d'un accident.

5 – Ne pas verser l'alcool directement depuis la bouteille sur le plat à flamber. À partir de 40°, l'alcool est très inflammable. Si vous le versez directement depuis la bouteille à proximité d'une flamme, celle-ci pourrait remonter dans la bouteille et la faire exploser. Préparez donc à l'avance la quantité d'alcool nécessaire dans un verre.

Comment flamber un plat ? La marche à suivre pour éviter un départ de feu

1 – Préférer un récipient à bords hauts. Si vous n'avez pas de poêle spéciale pour flamber et pour éviter que le liquide se renverse et propage le feu, utilisez une casserole ou une poêle avec des bords assez hauts.

2 – Mettre la flamme à faible niveau si vous cuisinez au gaz. Cela permet de contrôler le moment où vous souhaitez flamber le plat. Des flammes trop hautes pourraient mettre le feu à l'alcool sans que vous l'ayez décidé.

3 – Versez doucement l'alcool sur la préparation. Si votre recette ne précise pas le type d'alcool à utiliser, prenez un alcool entre 40° et 50°. Un alcool trop faible ne s'enflammera pas, et un alcool trop fort risque de s'évaporer et peut être dangereux. Côté culinaire, sachez que le whisky ou le cognac s'accordent bien avec les plats de viande, de crustacés ou de légumes, et que le rhum ou les alcools fruités sont parfaits pour flamber les desserts et les fruits.

4 – Laisser chauffer l'alcool quelques instants. 15 à 20 secondes suffisent pour monter suffisamment l'alcool en température pour qu'il puisse s'enflammer. En effet, l'alcool froid ne brûlera pas au contact d’une flamme.

5 – Approcher enfin la flamme de votre plat. Vous pouvez utiliser une grande allumette ou un briquet. Sachez que les allumettes peuvent parfois s'éteindre avec le souffle du bouillonnement de la casserole, mais elles sont plus rassurantes lorsqu'elles sont assez longues car elles vous permettent de garder vos distances avec les flammes. Vous pouvez aussi prendre dans un premier temps une cuillère à soupe d'alcool chaud pour y mettre le feu avant de le remettre dans la casserole pour qu'il s'y propage.


En suivant ces conseils simples mais très utiles pour votre sécurité, vous limiterez les risques d'incendie dans votre habitation et pourrez cuisiner vos recettes flambées préférées sans prendre de risque inutile.

Nos remerciements à Catherine SZTAL- KUTAS, directrice de CALYXIS, pôle d’expertise du risque  

 

Photo : Shutterstock / Bruno Monico

24/01