Idée reçue : les flammes sont la première cause de décès

FAUX ! Ce ne sont pas les flammes qui tuent.

En France, un incendie survient toutes les deux minutes et contrairement aux idées reçues, c’est la fumée qui est la première cause de décès et non les flammes. Lors d'un incendie, le décès peut survenir pour différentes raisons: brûlures, traumatismes liés à la chute de matériaux… Mais dans la grande majorité des cas, les victimes d’incendies meurent non du feu lui-même mais des fumées toxiques qu’ils dégagent et qui pénètrent dans les poumons. Pendant très longtemps le risque d'asphyxie par fumées d’incendie a été sous estimé mais aujourd'hui on peut affirmer que 80% des décès sont dus à l'intoxication par les fumées.

D'où l'intérêt d'installer chez soi un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF), à ce jour le moyen le plus sûr dont on dispose pour signaler un départ de feu et ainsi réagir à temps pour éviter le pire. Une solution simple, sûre et efficace qui peut sauver des vies.

15/07