Les causes de départ de feu

Dans un précédent billet, nous avions abordé le risque d’incendie domestique lié aux multiprises. Si l’origine électrique des départs de feu est relativement connue par le grand public, il existe aussi d’autres causes, moins connues ou sous-estimées. Focus sur les trois grandes causes de départ de feu. Parce que les connaître, c’est aussi les éviter.

Les départs de feu d’origine électrique

Saviez-vous qu’un quart des incendies domestiques est dû à une installation électrique défectueuse ou à un mauvais entretien ? 

Risques électriques 

Des installations anciennes non rénovées, des branchements en cascade et des prises électriques surchargées, des prises murales endommagées, des appareils électriques vétustes ou détériorés, sont des facteurs de risque d’incendie domestique. Pensez aussi à ne pas faire fonctionner d’appareil électrique la nuit ou sans surveillance. Par exemple, évitez de mettre en marche votre lave-vaisselle ou votre machine à laver juste avant de partir travailler : faites les fonctionner à l’inverse dès que vous rentrez de votre journée de travail. C’est un réflexe simple qui peut sauver votre vie et celle de vos proches.

CONSEIL : faites vérifier vos installations électriques, de gaz et de chauffage, ainsi que vos équipements électroménagers et votre VMC.

Les départs de feu d’origine thermique

On l’ignore souvent mais une importante source de chaleur peut générer un incendie.

Risques thermiques

S’ils sont en état de surchauffe, les équipements électriques peuvent causer un départ de feu. Evitez donc les situations à risque suivantes : des ampoules halogènes non munies d’une grille de protection, les ampoules qui seraient au contact de tissus, un moteur de VMC situé sous les combles. Et ne faites jamais sécher du linge sur des convecteurs électriques.

CONSEIL : limitez l’usage d’équipements générant une chaleur importante ou un risque de surchauffe. Et ne posez rien sur les équipements générant de la chaleur.

Les départs de feu causés par la négligence

Si les appareils représentent une cause potentielle de départ de feu, il ne faut pas oublier que le facteur humain est aussi à l’origine de nombreux incendies domestiques. Un moment d’inattention, la répétition de gestes quotidiens peut ainsi être source de départ de feu. La vigilance des adultes reste de mise, notamment pour protéger la vie des enfants.

Vigilance versus négligence

Des bougies ou des cigarettes laissées sans surveillance, les braises d’une cheminée, un plat oublié sur la cuisinière ou dans le four sont des facteurs évidents de risque d’incendie domestique. On y pense moins car le risque paraît moins grand, mais il est aussi déconseillé de stocker des matières combustibles ou inflammables dans un habitat, notamment près d’un feu et dans les lieux de circulation.

CONSEIL : en tant qu’adulte, restez vigilant dans votre logement face aux risques d’incendie domestique. Si des enfants sont présents dans votre logement, ne laissez pas de briquet, d’allumettes ou de produits inflammables à leur portée et sensibilisez-les aux risques d’incendie domestique dès 3 ans : http://www.attention-au-feu.fr/prevention/prevenir

Pour aller plus loin dans la prévention des incendies domestiques et sauver votre vie ainsi que celle de vos proches, évaluez le risque incendie dans votre logement selon des critères objectifs

26/02