Fonctionnement et entretien

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Le détecteur fonctionne au moyen d'une lampe émettrice d'un rayon lumineux vers une diode photoélectrique. Dès le départ du feu, la fumée monte directement au plafond en se répandant dans l'appareil. La cellule photoélectrique contenue dans l'appareil n'étant alors plus en mesure de capter le rayon lumineux, entraîne le déclenchement automatique d'une alarme. Les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée fonctionnent au moyen d'une pile. Ils émettent un signal intermittent dès que cette dernière montre des signes de faiblesse et doit être remplacée. Un bouton permet également d'en tester le bon fonctionnement.

Certains modèles sont dotés d'un bouton pause (Hush) permettant la désactivation temporaire du DAAF afin d'éviter les alarmes intempestives qui pourraient être provoquées par les vapeurs de cuisson, ou l'humidité. Cette fonction est appréciable pour un DAAF installé dans des petites surfaces de type studio ou près des salles de bain.

Comment entretenir un détecteur de fumée ?

Une fois installé, il suffit ensuite de tester une fois par semaine son bon fonctionnement en testant l'appareil avec le bouton "Test".

Les piles dont la durée d'autonomie varie entre 1 et 5 ans en fonction du modèle, devront être changées en respectant les conseils "comment entretenir un DAAF" préconisés par le fabricant.
Il est conseillé de dépoussiérer les détecteurs tous les mois, à l'aide d'un chiffon.
Ils ne doivent jamais être peints et devront être recouverts temporairement si la pièce fait l'objet de travaux de peinture.