• Question 1:

    Quand la loi Morange sur les détecteurs de fumée entrera-t-elle en vigueur ?

    Au 8 mars 2015, tous les lieux d’habitation devront être équipés d’au moins un DAAF.

  • Question 2:

    A quoi correspond la marque NF pour les détecteurs de fumée ?

    La marque NF implique :


    - le DAAF doit être optique et ne doit pas libérer de substances radioactives
    - il doit être vendu avec une pile, au lithium ou alcaline, ainsi que des vis et chevilles
    - il limite le risque de mauvaise installation (présence d’une signalétique sur l’appareil)
    - il est accompagné d’une notice d’installation et de maintenance claire et explicite en français
    - le fabricant du DAAF adhère à un éco-organisme pour le traitement des déchets électroniques
    - une assistance téléphonique pour l’installation et la maintenance du DAAF certifié NF est mise à disposition du consommateur

    L’AFNOR mène des contrôles réguliers afin de vérifier la qualité des produits commercialisés.

  • Question 3:

    Comment savoir si mon détecteur (de fumée ou de monoxyde de carbone) est aux normes ?

    La conformité du détecteur aux normes françaises et européennes en vigueur est indiquée par des symboles sur l’emballage : NF pour la norme française, CE pour la norme européenne EN14604.

  • Question 4:

    Puis-je peindre mon détecteur de monoxyde de CO afin qu’il soit plus discret ?

     Ne peignez jamais ni n’entravez d’aucune manière le fonctionnement normal de votre détecteur de CO.

  • Question 5:

    À quelle fréquence dois-je tester mon détecteur de monoxyde de carbone?

    Nous vous recommandons de tester votre détecteur de monoxyde de carbone une fois par mois en appuyant sur le bouton test.

  • Question 6:

    Quelle est la durée de vie d’une pile de détecteur ?

    La durée de vie d’une pile de détecteur est fonction de plusieurs paramètres, notamment le type de pile utilisé et le type de détecteur. Quelle que soit la pile utilisée, celle-ci doit être changée sitôt émis le signal de fin de vie par le détecteur.

  • Question 7:

    Pourquoi mon détecteur de monoxyde de carbone retentit sans raison ?

    Votre détecteur est probablement exposé à l’humidité ou installé à proximité d’un appareil de combustion à énergie fossile. Dans le doute, il est toutefois conseillé d’ouvrir immédiatement les fenêtres : le monoxyde de carbone étant inodore et incolore, vous ne pouvez être certain que le détecteur de monoxyde de carbone est défaillant.

  • Question 8:

    Combien de détecteurs de monoxyde de carbone faut-il installer?

    Il est conseillé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone à chaque étage. Mais s’il ne fallait en installer qu’un, ce serait dans la chambre principale.

  • Question 9:

    Où ne pas installer le détecteur de CO ?

    - tout endroit où la température n’est pas comprise entre 5 et 40°
    - tout endroit exposé à l’eau ou à l’humidité
    - espace clos (ex : placard)
    - tout endroit exposé à des solvants / détergents chimiques (ex : aérosols)
    - à moins de 2 m d’un appareil de chauffage ou de cuisson
    - dans un endroit poussiéreux ou sale
    - à proximité d’une bouche de ventilation à air pulsé ou non pulsé
    - à moins de 2 m d’un angle ou d’un endroit où la circulation d’air naturelle est faible
    - dans un lieu de passage (risque d’accrocher le détecteur)
    - tout endroit exposé aux intempéries
    - tout endroit pouvant être obstrué par tentures ou mobilier

  • Question 10:

    Où installer le détecteur de monoxyde de carbone ?

    L’installer à 1,5m du sol, à 2 m au moins de toute source de chaleur ou fumée légère.
    - dans les pièces renfermant des appareils de combustion
    - pièces fréquemment occupées
    - chambres à coucher
    - dans une chambre meublée, le détecteur doit être installé le plus loin possible des appareils de cuisson et près de l’endroit où la personne dort
    - si le détecteur est dans une pièce peu fréquentée, installer le détecteur à l’extérieur de cette pièce (pour mieux entendre)
    Si le nombre de détecteurs à installer est limité, privilégier les pièces les plus occupées ou comportant un appareil à combustion, un appareil à combustibles ouvert ou non raccordé.

  • Question 11:

    Dans mon tout petit studio, un DAAF est vraiment nécessaire ?

    Même dans un petit studio meublé, installer un DAAF est non seulement nécessaire, mais sera obligatoire à partir de 2015. Son installation incombe au propriétaire du logement.

  • Question 12:

    Les détecteurs de monoxyde de carbone détectent-ils les fuites de gaz ?

     Non, Pour pouvoir être alerté d'une fuite de gaz domestique, il vous faut utiliser un détecteur de gaz. 

  • Question 13:

    Quelle est la durée de vie d’une pile de détecteur-avertisseur ?

     Cela dépend du type de pile.

  • Question 14:

    Existe-t-il des détecteurs spéciaux pour la cuisine, où la fumée est parfois très dense ?

    Certains détecteurs Kidde sont dotés d’un bouton pause vous permettant de les désactiver temporairement pour prévenir toute fausse alerte déclenchée par une fumée abondante (dans le cas de grillades par exemple).

  • Question 15:

    Quelles piles de rechange utiliser ?

    Le type de pile requis est indiqué sur la notice d’utilisation du détecteur.

  • Question 16:

    Pourquoi mon DAAF se déclenche-t-il à l’installation d’une pile ?

    Il est normal que les DAAF retentissent à l’installation d’une pile. Au-delà de 10 secondes, cela peut être dû à la faiblesse de la pile.

  • Question 17:

    Pourquoi mon DAAF émet-il un bip par intermittence ?

    Ce dysfonctionnement peut-être dû à l’accumulation de poussière sur le boîtier, à la présence d’insectes à l’intérieur du détecteur, ou encore à la faiblesse de la pile.

  • Question 18:

    Puis-je poser moi-même mon détecteur ?

    Oui, en suivant les instructions de la notice.

  • Question 19:

    Combien de DAAF faut-il installer ?

    Cela dépend de la superficie du logement.

    Moins de 70 m² : 1 DAAF dans le couloir qui mène aux chambres et pièces à vivre. 
    Plus de 70 m² : 2 DAAF pour être entendu de tous.  

    Il est préconisé de mettre un DAAF par étage.

  • Question 20:

    À quelle fréquence dois-je tester mon DAAF ?

    Nous vous recommandons de tester votre DAAF une fois par semaine

  • Question 21:

    Puis-je peindre mon DAAF afin qu’il soit plus discret ?

    Ne peignez jamais ni n’entravez d’aucune manière le fonctionnement normal de votre DAAF.

  • Question 22:

    Quelle est la durée de vie d’une pile de détecteur ?

    La durée de vue d’une pile de détecteur est fonction de plusieurs paramètres, notamment le type de pile utilisé, le type de détecteur. Quel que soit le type de la pile utilisée, celle-ci doit être changée sitôt émis le signal de fin de vie par le détecteur.

  • Question 23:

    Peut-on installer le DAAF ailleurs qu’au plafond ?

    Il est recommandé d’installer le DAAF au plafond car les fumées montent le long des murs. Étant ainsi placé au plafond, la détection est plus rapide.

  • Question 24:

    Où ne pas installer le DAAF ?

    - à moins de 6 m des sources de combustion : chauffe-eau, chaudière, fourneau, appareil de cuisson
    - dans un flux d’air en provenance de la cuisine
    - à moins de 3 m d’une douche, d’un sauna, d’un lave-vaisselle, etc.
    - dans un endroit où la température n’est pas comprise entre 0°C et 40°C, donc les endroits non chauffés (porches, abris de jardin, garage, etc.)
    - dans un endroit sale ou poussiéreux
    - au-dessus d’un fourneau ou d’une cuisinière
    - près des entrées d’air, à proximité des ventilateurs ou de courants d’air
    - à moins de 30 cm des néons
    - dans un cul-de-sac, à moins de 10 cm d’un angle

  • Question 25:

    Où installer le DAAF ?

    - à proximité des chambres
    - dans les couloirs et cages d’escalier
    - à proximité des sources d’incendies potentielles (cheminée, appareils électriques, etc.)
    - à chaque étage
    - dans chaque chambre occupée par un fumeur
    - idéalement dans chaque pièce, au milieu du plafond ou sur un mur, à 30 cm du plafond

  • Question 26:

    Pourquoi mon DAAF déclenche-t-il l'alarme, alors que je ne vois pas de fumée ?

    À cela, trois explications possibles. Le détecteur est peut-être installé où il ne devrait pas. Il se peut que le détecteur soit recouvert par de la poussière ou de la saleté, ou que des insectes obstruent la chambre de détection.

  • Question 27:

    Quelle est la différence entre un détecteur de fumée et un détecteur de chaleur ?

    Le détecteur de fumée détecte les émissions de fumée, tandis que le détecteur de chaleur ne détecte que les hausses anormales de la température. Le détecteur de chaleur est particulièrement adapté à des pièces fumigènes comme la cuisine, où un détecteur de fumée a vite fait de réagir à de simples grillades.

  • Question 28:

    A quoi sert la fonction pause sur un détecteur de fumée ?

    La fonction pause permet de désactiver momentanément votre détecteur de fumée, pour éviter par exemple qu’une dense fumée de cuisson ne déclenche l’alarme. La réactivation du détecteur se fait automatiquement.